Black Weeks 2022

Les bons gestes pour un Emailing Eco-Friendly !

par | 9 février 2022 | Blog

On pourrait croire qu’un envoi dématérialisé n’a aucun impact sur l’environnement et on aimerait pouvoir vous dire que c’est vrai … mais malheureusement ce n’est pas encore le cas ! Chez Express-Mailing, ce n’est pas parce que nous sommes des spécialistes de l’Emailing que nous n’avons pas conscience des enjeux écologiques liés à son utilisation et donc à la mise en place indispensable de bons procédés, dans le but de minimiser l’impact des campagnes.

Nous vous expliquons dans un premier temps comment un Email peut être source de pollution et surtout nous vous donnons les quelques réflexes clés à intégrer au quotidien pour réduire son empreinte carbone.

Mais … comment un Email peut-il générer une empreinte carbone ?

Vos emails effectuent un trajet bien plus long que vous ne le soupçonnez … parfois même jusqu’à des milliers de kilomètres !

En effet, lorsque vous envoyez un email, celui-ci est d’abord réceptionné par le « data center » de votre fournisseur d’accès (en France vous pouvez avoir Orange, SFR, Free, OVH, etc.). Si vous utilisez Express-Mailing vos email partiront de notre « data center » au sud de Paris. Puis votre email est transmis dans le réseau. Il va parcourir plusieurs points du globe avant d’être réceptionné, traité et stocké par le « data center » du fournisseur d’accès de votre destinataire. Si vous utilisez des services « Free Mail » comme Gmail ou Hotmail, vos email finiront généralement aux Etats-Unis ! Oui c’est pas très écolo, mais comme c’est gratuit … on ne vous fait pas un dessin. Mais ce n’est pas fini. Votre email est stocké quelque part sur le globe, mais vous allez devoir le télécharger pour le lire. Or vous êtes en France ou en Europe, donc l’email va refaire des centaines voir des milliers de kilomètres pour arriver sur votre ordinateur.

 

Crédits photo :  Flaticon

Les fameux « data centers » par lesquels transiteraient une bonne partie de nos Emails, sont en grande partie responsables du problème. En effet, ils représenteraient 2 % des émissions de gaz à effet de serre totales, l’empreinte carbone des centres de données est comparable à celle du transport aérien. Le stockage des données est susceptible de générer des émissions à hauteur de 14 % à l’horizon 2040. (Source : Lebigdata.fr)

Alors comment mettre en place des campagnes eco-friendly ? On vous conseille quelques gestes essentiels à prendre en compte lors de l’élaboration de vos Emailings !

Les bons gestes pour réduire son impact 

Crédits photo : Freepik

Un Email léger est un Email responsable

Commencez par alléger le poids de votre Email : évitez les pièces jointes et priorisez l’hébergement de vos documents quand cela est possible. Dans le pire des cas essayez au moins de compresser votre pièce jointe (petit outil de compression Adobe très utile 😊 : https://adobe.ly/32WYv0c )

Envoyer moins souvent mais plus ciblé

Optimisez vos communications pour réduire la fréquence d’envoi. Par exemple, au lieu de faire une newsletter 2 fois par semaine, il est peut-être possible de regrouper les informations en une seule, plus complète et qui sera même peut-être plus ouverte et consultée par vos lecteurs.

Une campagne optimisée est une campagne qualifiée ! Une base de données bien construite et ciblée permet d’éviter un trop grand nombre d’envois. Autant éviter qu’ils finissent dans la corbeille de votre destinataire, alors prenez le temps de faire le tri dans vos contacts et mettre à jour régulièrement votre base de données en vous posant les bonnes questions : Vos prospects en sont-ils toujours ? Le contenu de l’Email en question concerne-t-il vraiment ces destinataires ?

En plus de faire un ciblage pertinent et donc plus efficace pour votre entreprise, vous économiserez à la planète quelques Emails inutiles !

Analyser les KPI’s des campagnes

Il n’y a pas d’intérêt à faire une campagne si on n’en analyse pas les résultats, c’est essentiel ! L’analyse des indicateurs d’une campagne vous permettra de vous questionner sur la nécessité ou la fréquence de certaines d’entre elles, de revoir le ciblage ou bien encore de réfléchir à un contenu plus pertinent qui touchera plus de lecteurs. Il est donc indispensable de bien consulter les taux d’ouverture, clic et désabonnement. D’ailleurs avec notre outil de statistiques intégré, c’est simple comme tout 😉

Pour aller plus loin …

A noter qu’en tant que destinataire vous pouvez bien évidemment vous aussi agir contre le gaspillage numérique, en faisant du tri dans votre boite de réception (le stockage inutile génère lui aussi beaucoup de pollution), mais aussi en vous désabonnant des newsletters qui ne se trouvent pas dans vos centres d’intérêt ou bien encore en échangeant de vive voix avec vos collègues lorsque cela est possible plutôt que de leur envoyer un Email.

500 email offerts

À la création de votre compte emailing
vos 500 premiers envois sont offerts

Vous avez aimé cet article, alors partagez son contenu :